Divers,  Environnement,  Vie locale

Publié le lundi 17 juillet 2017

En juillet dernier, la présence du chlorure de vinyle a été détectée dans le secteur de la rue de Vennecy, et plus précisément dans une maison particulière.
Les habitants de celle-ci ont été informés des dispositions à prendre.

La mairie a rencontré l’ARS (Agence Régionale de la Santé) pour évoquer les mesures préventives à mettre en oeuvre, suite à ce constat.
Pour information, le chlorure de vinyle peut apparaître sur certaines canalisations en PVC installées avant 1980 et principalement sur le bout d’un réseau. Ces canalisations peuvent faire partie du réseau communal, mais aussi être du ressort du propriétaire.

Sur Donnery, en dehors de la localisation précisée ci-dessus, l’ensemble de la population bénéficie d’une eau potable de qualité. Pour information, l’agence réalise, tous les ans, des prélèvements sur 20% du réseau pour contrôler la qualité de l’eau.

Afin d’améliorer la situation, il a été envisagé, avec les représentants de l’ARS, de réaliser  un DIAGNOSTIC patrimonial avec un bureau d’études, et ce, sur l’ensemble des réseaux de Donnery.
Ce diagnostic permettra d’identifier la situation réelle de notre village, de préciser les zones à risques et de connaître précisément la criticité réelle de chaque situation.

Dans le cadre de la future prise de compétence de l’Eau par la Communauté de Communes, nous demanderons à la CCL si cette étude peut être prise en charge par la Communauté de Communes.

 

Partager cette page sur :